L’assurance maladie : plus avantage qu’obligation !

Dans ce bas monde, aucun individu n’est vraiment à l’abri des caprices de la Nature et du destin. Personne ne peut échapper réellement à des situations inattendues qu’elles soient bonnes ou mauvaises. Le premier cas peut être très bénéfique, mais c’est plutôt le second point qui pose problème. Dans cette perspective, le mieux c’est de se préparer ou du moins opter pour la sécurité pour ne pas être pris de cours. Dans cet article, découvrez un petit focus sur l’assurance maladie en Suisse (LAMal) et tout ce qui tourne autour de ce sujet.

Qu’est-ce que c’est au fait ?

De manière générale et simple, ce système est une prévoyance sociale que pratiquement tout le monde a besoin dans sa vie. Que cela soit pour sa retraite, ses prochains projets ou bien pour des possibles et futurs malheurs inattendus, cet acte reste toujours important. Un des éléments clés de celui-ci s’occupe d’une partie de ces infortunes, l’assurance maladie Suisse dont le rôle est principalement de garantir la prise en charge des frais médicaux du concerné. En d’autres termes, cette branche de la sécurité sociale vise à protéger financièrement les bénéficiaires en cas de maternité, de maladie naturelle ou bien occasionnée par son travail, d’accidents professionnels, d’invalidités diverses et même de décès. C’est alors comme une sorte de fonds de garantie pour le domaine de la santé.

Qui peut donc en profiter ?

En ce moment, l’assurance maladie en Suisse prend en charge toute personne qui est affiliée à ce système de prévoyance sociale. Dans l’ensemble, la plupart des citoyens doivent être sous la protection de cette sécurité par un régime général ou bien spécial. Cela dépend seulement du secteur d’activité de l’individu ou de l’entreprise où il travaille. Mais dans tous les cas, les assurés se catégorisent en deux groupes bien distincts. Le premier concerne ceux qui sont protégés directement par la sécurité sociale grâce à ses contributions de cotisation. Le second, par contre, englobe les personnes dont ces derniers prennent en charge, qu’on appelle les « ayants droit », qui, quant à eux, n’ont entamé aucun apport, mais en profitent tout de même. Ces personnes sont constituées généralement par le conjoint, les enfants mineurs, l’ascendant, le descendant et le collatéral du principal bénéficiaire d’une assurance maladie de Suisse.

Comment ce régime fonctionne-t-il dans ce cas ?

La couverture médicale est financée en partie par l’État et le reste par les cotisations des protégés. Ainsi, elle comprend un forfait d’apport, généralement déduit directement des salaires des travailleurs, d’une part, et des charges des employeurs d’autre part. Ce système est régi par les critères et les modalités du concerné, c’est-à-dire, son âge, son sexe, son activité et encore d’autres. Ainsi, le montant à apporter dans sa caisse de sécurité, les détails de la protection en elle-même (sélection des médecins, des traitements et des modalités de remboursements par exemple) varient selon ces points et les choix du principal bénéficiaire. Dans cette perspective, faire une comparaison des primes des assurances maladies en Suisse est donc conseillée pour trouver celle qui nous correspond le plus.

Lire la suite

Les super aliments et la perte de poids

Mincir tout en restant en bonne santé, c’est un défi difficile à relever. La raison ? Lorsque vous essayez de perdre du poids, vous devez éviter plusieurs aliments. Cela va sans aucun doute générer une carence en nutriments qui va nuire au fonctionnement de vos organes. C’est là que les super aliments entrent en action. Ils vont vous aider à atteindre votre objectif sans courir le moindre danger.

Peut-on perdre du poids avec les super aliments ?

Avant tout, il faut préciser que les superaliments ne sont pas des produits miraculeux. Ce qui les distingue des aliments classiques, c’est qu’ils possèdent une quantité inestimable de nutriments et d’antioxydants. Voilà pourquoi, ils présentent des effets bénéfiques pour la santé et que leur consommation est fortement recommandée au quotidien. Toutefois, le simple fait de les consommer ne vous permet pas de perdre du poids. Pour éliminer vos kilos en trop, il est indispensable de suivre un régime minceur adapté à votre profil tout en faisant du sport. Le rôle des super aliments, c’est de vous aider à atteindre facilement votre but. En fait, ils vont vous aider à lutter contre le grand appétit et vous protéger contre les maladies durant la diète grâce à leurs nombreuses vertus.

Quelles sont les actions des super aliments dans la perte de poids ?

Avant de répondre à cette question, il est nécessaire de parler des bienfaits des super aliments en général. Le fait qu’ils réunissent toute une variété de nutriments et d’antioxydants leur donne des pouvoirs remarquables. Ils vont d’abord accroître l’efficacité de votre système immunitaire et vous permettre de lutter efficacement contre toutes sortes de maladies, incluant les plus graves comme les cancers et les diabètes. Ces super aliments peuvent également vous procurer plus d’énergie, vous protéger contre les déficiences nutritionnelles et améliorer le fonctionnement de vos organes. Maintenant, il faut parler de leur rôle dans la perte de poids. En fait, il existe des super aliments qui ont le pouvoir de coupe-faim. En les consommant, vous aurez moins d’appétit. Du coup, vous ne risquez pas de gagner des kilos supplémentaires. Il y a aussi des super-aliments capables de brûler des graisses et ce sont les plus intéressants. Si vous suivez un programme minceur, ils vont accélérer l’élimination de la masse graisseuse dans votre corps. Vous pouvez obtenir rapidement votre poids idéal. En somme, les super-aliments vont vous aider à maigrir sainement.

Varier les super-aliments à prendre

Si vous voulez perdre du poids et rester en parfaite santé, il faut inclure dans vos menus quotidiens des super aliments aux actions variées. Or, ce n’est pas évident. En effet, consommer du curcuma, du gingembre, du konjac, des mûres, de la spiruline, de la guarana, du chlorella, des grenades ou encore de la cannelle au cours d’une seule journée est tout simplement impossible. De plus, il ne faut pas oublier qu’il y a des doses à respecter si vous voulez que les super aliments soient efficaces. Voilà pourquoi, il vaut mieux opter pour les compléments alimentaires, comme le pack angel minceur . Ce sont des mélanges de différents super aliments à une quantité adéquate.

Lire la suite

La psychologie énergétique, une thérapie reconnue

La psychologie énergétique commence à éveiller la curiosité du grand public. Elle fait partie de ces méthodes thérapeutiques qui présentent des bienfaits considérables et à priori, elle permet de traiter toute une sorte de maladie. Notons que cette discipline est désormais disponible auprès des établissements qui proposent de la formation psychothérapeute. En outre, de nombreux congrès et conférences autour du thème psychologie énergétique voyant la participation de plusieurs experts internationaux sont organisés régulièrement en Europe et en outre-Atlantique. Tout cela témoigne l’efficacité de la méthode.

La psychologie énergétique, c’est quoi ? Pour qui ?

Tout d’abord, la psychologie énergétique se met au rang des médecines alternatives les plus utilisées actuellement. Selon les spécialistes en la matière et d’après les résultats des diverses recherches scientifiques, elle constitue surtout un outil efficace pour traiter les troubles émotionnels comme les phobies, les obsessions ou encore les traumatismes. Elle est aussi la meilleure arme à avoir dans la lutte contre les douleurs physiques. Pour ce qui est du concept de base de la thérapie énergétique, il consiste à résoudre directement les causes du problème. Comment ? En stimulant les méridiens d’énergie. Pour y arriver, les professionnels en psychologie énergétique misent sur différentes méthodes. Il y en a ceux qui tapotent les points de champ d’énergie par les bouts des doigts et ceux qui pratiquent l’acupuncture ou bien le transfert d’énergie par le toucher. Il faut mentionner que ce type de thérapie convient à tout le monde. En effet, peu importe l’âge du patient et la nature de son problème, la psychologie énergétique peut l’aider à retrouver l’équilibre, la santé et le bien-être. Le succès de la méthode est garantie si le patient est convaincu de son efficacité. Cependant, elle peut tout à fait marcher même si ce dernier se montre sceptique.  Une technique axée sur le pouvoir des pierres appelée lithothérapie rencontre un succés surtout chez les personnes qui sont receptives.

Qui peut pratiquer la psychologie énergétique ?

La pratique de la psychologie énergétique ne s’improvise pas. Un énergéticien doit bel et bien avoir de nombreuses compétences pour pouvoir dispenser des soins adéquats. En effet, il faut connaître ce que sont le chakra ou centre énergétique, l’aura ou l’enveloppe énergétique et les méridiens. En outre, il faut savoir établir un plan de traitement efficace. Il est ainsi nécessaire de suivre une formation psychothérapeute afin d’acquérir toutes les connaissances nécessaires à la pratique de la discipline. Pour cela, il suffit de s’adresser aux diverses écoles spécialisées. Notons que la psychologie énergétique réunit plusieurs disciplines à savoir l’EFT ou l’acupuncture émotionnelle, la TAT qui utilise la méditation et l’acupression, la Matrix reimprinting et le plus récent le Quick Remap. Aux étudiants de choisir la méthode qui leur convient. Les formations donnent accès à des diplômes de Bac + 2, Bac +3 ou encore Master. Bien entendu, pour exercer le métier, il faut aussi de la passion. En outre, il est à choisir par vocation et non pas par dépit. Pour être sûr d’hériter d’une meilleure prise en charge  et aussi de profiter des bienfaits de la psychologie énergétique, les patients ont ainsi intérêt à bien vérifier les compétences du praticien. En général, si ce dernier maîtrise bien la technique, on peut bénéficier d’un résultat immédiat.

Lire la suite

Cigarette électronique : bonne ou mauvaise pour la santé ?

Dans chaque continent, l’apparition de la cigarette électronique a fait des vagues. Certes, la qualité est différente, et en France, la fabrication doit être conforme pour limiter les risques sur la santé de chacun et de son entourage. Mais aide-t-elle réellement au sevrage ?


Ne serait-ce pas une publicité mensongère pour inciter les consommateurs à en prendre ?

Mais quels sont les risques d’un liquide cigarette électronique ?

La plupart des e-cigarettes, lorsqu’elles sont chauffées à forte chaleur dégage du formaldéhyde. En fait, si ce produit se transforme en vapeur, il devient cancérigène. Qui plus est, c’est le fruit d’une étude approfondie. Pour le reconnaitre facilement, le vapoteur ressent un goût de brulé. D’ailleurs, dans la vie quotidienne, pour un repas brulé, il faudrait le jeter immédiatement, car c’est mauvais pour la santé !

Au reste, les arômes alimentaires utilisés dans le liquide cigarette électroniques peuvent être dangereux, car ils sont destinés à être mangé et non à être inhalés. Or, aucune étude n’a su démontrer jusqu’à présent leur degré de nocivité.

Outre ces cas cités ci-dessus, la nicotine est la substance qui crée une forte dépendance, et entraine des signes incontrôlables comme les vertiges, les maux de tête, les vomissements, etc. pour les personnes qui sont en manque. Mais en tout cas, il est préférable de prendre une cigarette electronique plutôt qu’un tabac, car les effets secondaires sont moins élevés. Or, la meilleure option est de ne pas fumer. Et c’est tout ! Vous sauvez votre vie, celle de votre entourage et vous participez à réduire les gaz émis dans l’atmosphère. D’ailleurs, ce que les médecins craignent le plus, c’est le taux de décès liés au tabagisme, dont il faudrait à tout prix trouver des solutions pour le réduire.

Petits conseils

N’attendez pas que votre cigarette soit à court de liquide cigarette electronique pour le recharger. Cela facilitera la formation du formaldéhyde. De même, vous devriez suivre à la lettre les consignes pour optimiser l’utilisation et pour la sécurité de tout le monde.

Par ailleurs, la qualité des produits est différente, selon la marque. D’ailleurs, il faudrait se méfier de ces produits bon marché, qui n’ont pas subi des tests en laboratoire. Ainsi, personne ne sait exactement ce qu’ils contiennent et leurs effets sur la santé de l’homme. Pour les non-fumeurs, n’essayez pas cet article. Il est susceptible de vous initier à prendre un vrai tabac, et vous rendra dépendant de la nicotine !

Si vous avez décidé d’arrêter de fumer, faites appel à des professionnels qualifiés. Ils sauront vous guider et vous épauler afin d’atteindre vos objectifs. La cigarette électronique est un produit qui n’a pas encore prouvé son efficacité sur l’aide au sevrage. Il vaudrait mieux se référer à des techniques plus surs. De plus, un médecin vous préconisera surement d’utiliser des patchs, des gommes ou des inhalateurs pour arrêter petit à petit. Et le résultat ne se fait pas en jour. Le patient va diminuer la dose journalière jusqu’à ne plus en prendre !

Se libérer pour vivre en bonne santé

Lire la suite