Les rôles et les missions de  l’avocat ?

Les rôles et les missions de l’avocat ?

18 novembre 2020 0 Par Sarah

L’avocat est chargé de vous défendre avant, pendant et après une procédure judiciaire. Il a également un rôle de conseil et d’intermédiaire pour certaines opérations immobilières. L’avocat doit se montrer fidèle à son serment : exercer avec dignité, conscience, indépendance, honnêteté et humanité, comme les Avocat Chellat Pilpre Huchet.

Zoom sur les rôles

En cas de contentieux devant une juridiction, que l’action soit en gagée ou qu’elle doive l’être, le rôle de l’avocat est de représenter son client et de le défendre pendant toute la durée de la procédure, vos spécialistes du droit des affaires, c’est-à-dire en première instance mais également en appel le cas échéant. Le ministère d’un avocat n’est pas toujours obligatoire (notamment devant le tribunal d’instance, le juge de proximité, le tribunal des prud’hommes, le tribunal des affaires de sécurité sociale, juridictions devant lesquelles la représentation par un avocat n’est pas obligatoire). Néanmoins, se faire représenter en justice par un avocat est toujours possible même lorsque ce n’est pas obligatoire.

Ainsi, l’avocat peut assister et représenter son client tant devant les juridictions de l’ordre judiciaire, que devant les juridictions pénales (dès le stade de la garde à vue, devant le juge d’instruction à l’occasion de tous les interrogatoires, et devant les juridictions correctionnelles lors des audiences de jugement) ou encore devant les tribunaux et cours d’appel administratifs et avoir la probabilité d’un succès.

La représentation par un avocat est également possible devant des organismes juridictionnels divers, tels que les commissions paritaires et administratives, conseils de discipline ou toute autre commission statuant sur la situation du client. Hors des organismes juridictionnels, le client peut également être représenté et défendu par son avocat lorsqu’il est tenté de mettre fin à un litige par la voie amiable devant un arbitre ou un médiateur.

Partie intégrante de son rôle de défense du client devant les juridictions, la rédaction de conclusions constitue une tâche quotidienne de l’avocat. Il plaide ensuite le dossier devant le tribunal compétent pour qu’il juge l’affaire. Comme par exemple l’avocat Avocat Chellat Pilpre Huchet dont ils peuvent accompagner les associations dans leur constitution, le suivi juridique, leur dissolution ou encore sur des opérations de fusion.

Dans le langage courant, l’avocat se définit comme « l’auxiliaire de justice qui conseille, assiste et représente ses clients en justice ».En réalité, le rôle de l’avocat est bien plus complexe que cela. Il est à la fois le premier juge d’un différend, le conseiller du justiciable, son mandataire, son défenseur, le conciliateur, le négociateur et le plaideur.

Le premier juge

Lors de la première consultation, l’avocat est le premier juge de l’affaire qui lui est présentée. Il analyse et évalue de manière objective le différend, les droits et intérêts des parties, ainsi que les chances de succès du dossier. S’il considère que la « cause » qui lui est présentée n’est pas juste, l’avocat doit refuser de conseiller le justiciable ou de défendre sa cause (à cet égard, voyez les termes du serment presté par les avocats).N’hésitez pas à contacter les Avocat Chellat Pilpre Huchet.

Le conseil

L’avocat conseille son client avant, pendant et après le recours à un mode alternatif de règlement des conflits (arbitrage, conciliation, droit collaboratif et médiation).Il en va de même lorsque le différend fait l’objet d’éventuelles procédures (judiciaires, administratives et/ou disciplinaires) ou en règle générale, l’avocat qualifie les faits qui lui sont exposés (c’est-à-dire qu’il les ‘‘traduit’’ juridiquement), avant de poser un « diagnostic », critique et objectif, de la situation. Il lui appartient de préconiser les mesures à prendre à titre conservatoire, défensif, voire offensif. Et les avocats sont toujours à votre disposition dans le cas d’évolution et de développement de votre entreprise

L’avocat joue également un rôle essentiel dans le cadre des modes de règlement alternatif des conflits : il concourt au bon déroulement du processus notamment en aidant son client à clarifier ses objectifs et à distinguer sa position et ses intérêts.

Le mandataire

L’avocat pose des actes juridiques au nom et pour le compte de son client. Il est donc un mandataire de son client.

Le défenseur

L’avocat défend les droits et intérêts de son client dans le respect de la loi et des règles déontologiques qui s’imposent à lui. Il présente de manière claire, argumentée et professionnelle la situation et la thèse de son client dont l’Avocat Chellat Pilpre Huchet. En sa qualité d’auxiliaire de la justice, l’avocat veille au respect des règles et principes fondamentaux, tels les droits de la défense, la contradiction des débats, etc.

Le conciliateur

Tant avant l’introduction d’une procédure judicaire (administrative ou autre) que durant celle-ci, l’avocat tente autant que faire se peut de favoriser et de concourir à un règlement amiable du litige.

Le négociateur

L’avocat est également un négociateur. Ainsi, il assiste ou représente son client par exemple pour la conclusion de contrat et/ou d’affaire, l’obtention de permis (permis d’urbanisme par exemple) ou pour la résolution amiable d’un conflit dont les l’Avocat Chellat Pilpre Huchet qui sont très expérimenter.

Le plaideur

La plaidoirie est l’exposé oral de l’argumentation du client, effectuée par l’avocat devant les cours et tribunaux. L’avocat aide à travers des conseils ou pour vous représenter devant les autorités est, à quelques exceptions près, le seul à pouvoir plaider devant toutes les juridictions belges (sauf dans certaines matières relevant de la compétence de la Cour de cassation). Pour ce faire, il bénéficie d’une immunité de plaidoiries, c’est-à-dire qu’il peut s’exprimer librement pour la défense de son client, de la justice et de la vérité. L’avocat doit toutefois veiller à s’abstenir de porter atteinte à l’honneur et à la réputation des personnes, sauf si la nécessité de la cause l’exige. Lors de sa plaidoirie, l’avocat porte la toge,