Maximiser votre chance d’avoir un emprunt bancaire avec un expert-comptable à Ixelles

Maximiser votre chance d’avoir un emprunt bancaire avec un expert-comptable à Ixelles

22 décembre 2020 0 Par Sarah

La plupart des entreprises font appel au financement des banques. Cette dernière vous propose alors des actifs moyennant intérêts et paiements dont la durée est déterminée d’avance. Cependant, l’octroi d’un emprunt bancaire est souvent périlleux. Mais malgré des conditions strictes qu’elles imposent, voyons que faire pour maximiser vos chances d’obtenir un emprunt bancaire.

 Des conditions strictes

En tant qu’organisme de financement externe, le rôle des banques est de soutenir l’économie. Mais cette aide est conditionnée afin que l’institution de crédit ne perde pas son argent en cas de défaillance de l’emprunteur. Elle fait donc appel à des garanties. Ces dernières peuvent être sous forme de caution, de nantissement, d’hypothèque ou de gage suivant respectivement qu’elles se portent sur une entité qui va payer à la place du débiteur, d’un bien incorporel, d’un bien immeuble ou d’un mobilier en cas de défaut de paiement de l’emprunteur.

Donc en fonction des attentes de l’établissement, mais aussi des garanties, elle peut ou non autoriser l’emprunt. Mais il est vrai que l’accompagnement d’un expert-comptable à Ixelles dans les démarches peut aider à augmenter les chances de l’emprunteur.

 L’importance des fonds propres

Afin de pouvoir mettre toutes les chances de votre côté pour obtenir le prêt de votre société, il va falloir obéir à certaines règles.

Tout d’abord, le mieux c’est que vous ayez fait appel à des fonds propres lors de la création et du financement de votre entreprise. Ces derniers sont ceux qui sont issus de propre portefeuille, de vos économies entre autres. Plus vous aurez investi en termes de fonds vous appartenant personnellement, et plus le prêt sera facile à avoir. En effet, grâce à cela, les établissements de crédit sauront que vous êtes sérieux. Vous vous êtes investi personnellement et c’est une garantie psychologique pour le prêteur.

Ensuite, même si vous avez des fonds propres, à un moment donné vous aurez besoin d’une autre source de financement. Vous allez donc constituer le dossier. Ce dernier doit être aussi clair que possible. Vous devez le connaître par cœur. Il faut alors que vous définissiez nettement les besoins de l’entreprise. Et vous vous devez d’être convaincant devant votre banquier tout en ayant des preuves de la bonne santé financière de votre établissement. C’est tout un mélange d’aspect mental, charismatique, mais surtout financier.

 La bonne gestion de son entreprise

Aucune banque ne prêtera à une société qui n’est pas bien gérée. C’est une évidence, mais il était important de la souligner. Bien gérer son entreprise, c’est d’un côté avoir des comptes stables, et d’un autre avoir une certaine marge de manœuvre pour l’avenir.

En ce qui concerne ce dernier point, les institutions de prêt cherchent généralement à voir vos bilans des dernières années. Cela en vue d’avoir une projection aussi bien antérieure que postérieure à ce que vous allez contracter. Plus vos comptes seront dans le vert durant les années précédant votre emprunt, et mieux vous allez maximiser vos chances d’avoir une réponse positive de la part de l’établissement de crédit.

Sur ce point, notez que vos résultats peuvent être optimisés. En tant que chef d’entreprise, vous devez avoir une vision comptable de la situation. Et en même temps, vous pouvez l’optimiser en externalisant le travail avec une agence comptable professionnelle. Cette dernière, va, en plus de veiller à votre comptabilité, offrir également des conseils et un suivi de vos finances. Son rôle n’est donc pas négligeable pour le long terme. Des finances optimisées pour l’année peuvent avoir des répercussions pour des prêts que vous allez contracter dans quelque temps.

La bonne gestion de la société passe enfin par des comptes stables et vérifiés. Et c’est généralement l’un des premiers points que la banque va vérifier afin de vous octroyer ou non le prêt. Veillez donc à les rendre aussi transparentes et aussi justes que possible afin de faciliter votre procédure d’octroi de crédit.